Accueil

 

« Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes

de Charb           Ed. Librio

Cela ne devait être qu’un one-shot. Bientôt la 100ème !

Drôle de parcours pour ce spectacle né au lendemain des attentats de janvier 2015 et du dégoût qu’ils provoquèrent… Nous en avons vu, des vertes et des pas mures. Des soirées annulées, des soirées compliquées, mais aussi, et surtout, des soirées mémorables, avec la fierté d’avoir dit des mots importants et utiles. Cela n’arrive pas tous les jours.

Nous jouons en Scène Nationale, des Théâtres  municipaux,  dans les lycées, les médiathèques. Nous traversons la France, jouons à l’étranger, comme si le message de Charb devait se  dire dans toutes les langues.  C’est normal. Les discriminations sont partout. 

L’humour a certes ses frontières, mais l’universalisme est finalement une valeur…universelle. Quel dommage que cela ne soit pas évident pour tout le monde. 

Le spectacle est régulièrement suivi par des rencontres publics auquelles ont déja participé, entre autres,Charlie hebdo, Clara Magazine, Claude Ardid, Gérard Biard, Antonio Fischetti, Marika Bret, Guillaume Doizy, Mathieu Madénian, Ariane Mnouchkine, Patrick Peloux.

Alors, nous continuons, en remerciant Charb.

A suivre…..

 

Prochaines représentations

 

12 septembre:Trencin (Slovaquie) Festival Monodrama

14, 15 novembre: Scène Nationale de Chateauvallon (83)

19 novembre: Bordeaux , Théâtre du Pont Tournant (33)

3 décembre:  Reims, Amphithéatre de  Science Po (51)  

5 décembre: Nantes, compagnie du Café Théâtre (44)

6 décembre: Limoges, Théâtre de la Passerelle (87)

8 décembre: Bègles, Théâtre du Levain (33)

11 décembre:  Lons le Saunier, Salle du Carrefour de la communication (39)

12 décembre: Bourg en Bresse, Salle du Vox (01)

13, 14 décembre: Macon, Salle Permanente de la MJC (71)

D’autres dates sont en cours de négociations.

 

« Charb sans caricature…avec la « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », Gérald Dumont fait tourner la tête dans le bon sens. » L’Humanité 15/07/2017

« Loin, très loin d’un hommage à Charb, ce spectacle est un moment joyeux et impertinent de pensées justes, d’analyse et de pertinence, qui remet les enjeux à leur place, sans épargner pourtnat ceux qui devraient être là pour défendre le droit à la liberté d’expression. »     Regards 17/07/2017

« Gérald Dumont a du métier ; il délivre une lecture-performance claire, habile, du texte de Charb qui a préalablement fait l’objet de coupes, et d’un remontage avec des projections de dessins. L’ensemble est, à l’image du dessinateur, très pédagogique, mais aussi léger, vivant. » Le Figarovox 01/09/2017

« Un spectacle qui propose en une petite heure profonde, réflexion, finesse, humanisme…un tout petit peu de provoc mais aussi beaucoup d’humour. Bref, un condensé de Charb, une sorte de « Charb pour les nuls…fort, très fort. » Le Quotidien du Luxembourg 18/07/2017

« Construite autour de vidéos, de dessins et des musiques de Lénine Renaud, elle s’enrichit des élans rageurs, dynamiques, passionnés de Gérald Dumont qui communique avec aisance avec les spectateurs rapidement conquis par une puissance de jeu emplie de générosité et de sincérité. 
Inutile de dire combien cette proposition est utile, voire essentielle aujourd’hui… Et le spectateur sort ravi et rasséréné par la force de l’humanité ainsi exprimée. » 
La Revue du spectacle 16/07/2018

 

Un petit extrait pour ceux qui veulent, filmé aux Folies-Bergères (janvier 2018)

Et ce bel article directement d’Avignon de la Revue du Spectacle.

Avec les soutiens de :

 

 

Et, pour ceux que cela intéresse, un reportage sur  : 7 janvier(s) de Caryl Ferey et Gérald Dumont