Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes

spectacle « Irresponsable » du texte de  Charb, (Editions Librio)

Texte finalisé le 5 janvier 2015, deux jours avant l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo dans laquelle il a perdu la vie.

 messe_charb

                                                                                                                                

Avant-propos

Cela ne devait être qu’un one-shot.B ientôt la 100ème ! Drôle de parcours pour ce spectacle né au lendemain des attentats de janvier 2015 et du dégoût qu’ils provoquèrent..

Nous en avons vu, des vertes et des pas mures. Des soirées annulées, des soirées compliquées, mais aussi, et surtout, des soirées mémorables avec la fierté d’avoir dit des mots d’importants et d’utiles. Cela n’arrive pas tous les jours. Nous jouons en Scène Nationale, des Théâtres  municipaux,  dans les lycées, les médiathèques. Nous traversons la France, jouons à l’étranger, comme si le message de Charb se dire dans toutes les langues. C’est normal. Les discriminations sont partout. L’humour a certes ses frontières, mais l’universalisme est finalement une valeur…universelle. Quel dommage que cela ne soit pas évident pour tout le monde. 

Le spectacle est régulièrement suivi par des rencontres publics auquellles ont déja participé, entre autres, Charlie hebdo, Clara Magazine, Claude Ardid, Gérard Biard, Antonio Fischetti, Marika Bret, Guillaume Doizy, Mathieu Madénian, Ariane Mnouchkine, Patrick Peloux.

Alors, nous continuons, en remerciant Charb. 

A suivre…..

 Gérald Dumont

Extrait

…En France, la parole raciste a été largement libérée par Sarkozy et son débat sur l’identité nationale. Lorsque la plus haute autorité de l’État s’adresse aux cons et aux salauds en leur disant « lâchez-vous, les gars », que croyez-vous que font les cons et les salauds ? Ils se mettent à dire publiquement ce qu’ils se contentaient, jusque-là, de beugler à la fin des repas de famille trop arrosés. La parole raciste, que les associations, les politiques, les intellectuels avaient réussi à confiner dans un espace compris entre la bouche du xénophobe et la porte de sa cuisine, est sortie dans la rue, elle a irrigué les médias, elle a encrassé un peu plus les tuyaux des réseaux sociaux…

Distribution

Conception et lecture : Gérald Dumont
Musique : Lénine Renaud

Merci à la Kulturfabrik (Esch-sur-Alzette, Luxembourg)

Liens intéressants

Interview de Gérald Dumont pour le site www.caricaturesetcaricature.com, ici.

Une intervention de Marika Bret, DRH de Charlie-Hebdo, qui nous compagne, ici

Et pour info, un article de Jean-François Mignot paru dans le Monde, . Et un autre article ici.



 dossier artisqtique logoenconxtructionpresse