Uma Maria, Um José

Une ville, Barbacena, au Brésil, état du Minas Gerais. Un lieu, son hôpital psychiatrique. Pendant plus de quarante ans, se sont succédés filles-mères, prostituées, opposants politiques, aliénés… Deux survivants, Maria et José, infirmes mais amoureux ! Ils se sont soutenus, aidés et ils ont tenu. Voici leur histoire.

27065305062_8c563962b7_k-1024x683

 

Avant-propos

A Ouro Preto, à l’affût du moindre coup de vent me ramenant à Cendrars et au Théâtre de L’Oiseau-Mouche, je faisais du couchsurfing.
Cette ville étudiante regorge de «Républiques». Des colocations parfois centenaires et où il est de bon ton d’organiser des soirées sévèrement arrosées pour respecter la tradition.
Entre deux caïpirinhas, j’apprenais l’existence de la ville de Barbacena : ses fleurs, Bernanos et surtout, son centre psychiatrique… Camp de la mort Brésilien, qui durant plus de quarante ans enferma filles mères, prostituées, aliénés, noirs, opposants politiques… C’est là que quelques jours plus tard, je rencontrais deux survivants, Maria et José, infirmes… et amoureux. C’est là que tout a commencé…

composite-Uma-2

Extrait

Maria… ?! Maria Aparecida… !
Je n’aime pas quand je vous regarde comme ça.
Avec ce regard… mêlé de fascination… de compassion… de pitié.
Je m’en vais.
On m’attend quelque part….
Enfin, je crois.
Je sais que vous n’entendez pas, mais je vous parle quand même…parce que ça me fait du bien…
Je ne suis pas allé plus loin.
C’est tout ce que j’ai su faire, c’est tout ce que j’ai écrit.
Mais j’ai rempli mon sac… De vous…De votre rire
De votre douceur, de votre humanité.
Je suis bien chargé !
Vous allez prendre beaucoup de place, au n°4, de la rue de Savoie, Paris 6e.
C’est là que j’habite.
Je ne vous manquerais pas… Vous êtes tellement riche !
J’aurais tant aimé le dire à tout le monde…
Mais le monde ne vous mérite pas…
Pardon pour lui… Il ne peut pas savoir.

composite1-uma-maria-1

Distribution

Interprètes : Chantal Esso et Gérald Dumont
Mise en scène et voix off : Nathalie Grenat
Assistanat : Iago Rezende
Scénographie : Pierre-Yves Guinais

Production : Théâtre K. en partenariat avec la compagnie de l’Oiseau-Mouche, Conseil régional des Hauts de France, Ambassade de France du Brésil et la ville de Barbacena.


dossier artisqtique